Il existe une armée invisible à l’œuvre dans notre agriculture - une cohorte innombrable, invisible, inlassable, discrète et pourtant primordiale... Il s'agit des micro-organismes, autrement dit, des microbes !

Le sens de l'humus : la place des microbes dans l’agriculture
Le sens de l'humus : la place des microbes dans l’agriculture © Getty / AndreasReh

Pour faire vite, on peut considérer que tout ce que l’on ne peut pas voir à l’œil nu, champignons, algues, acariens et autres... tout cela fait partie de ce monde infatigable qui travaille, entre autres, pour nous. 

Bien sûr, depuis Pasteur, nous avons bien repéré ceux de ces micro-organismes qui étaient susceptibles de nous nuire, les pathogènes, mais ceux là ne représentent qu’une toute petite partie de ce monde. La grande majorité des microbes travaillent en fait avec nous et même à l’intérieur de nous... C’est le fameux micro-biote humain dont on entend beaucoup parler ces derniers temps,  avec Le charme discret de l’intestin de Guilia Enders, premier best-seller scato de l’Histoire…

Pour comprendre un peu mieux ce « gigantesque petit monde », j’ai interrogé Marc André Selosse, professeur au Muséum d’Histoire naturelle. Je lui ai souvent entendu dire à des agriculteurs, lors de conférences ou de formations, qu’ils étaient avant tout des microbiologistes et que nos pratiques agricoles ont besoin d’être reconsidérées au regard de ces avancées scientifiques et agronomiques.

Un autre de ses propos, entendu souvent, mérite explication. C’est quand il affirme que nos terroirs gastronomiques mondialement reconnus sont aussi le fruit du labeur de tous ces microbes… C’est très important de comprendre que nos vins, nos fromages, nos bières, nos pains sont tous l’œuvre conjointe des savoir-faire des humains et du travail des microbes. Nous pouvons être fiers de notre histoire de l’alimentation car elle est le fruit de millénaires de labeur, d’expériences et d’observations.

Mais il nous faut aussi être conscients que c’est dans une symbiose permanente avec la biodiversité des microbes que tout cela s’est fait. Je ne saurais trop vous recommander de lire le livre de Marc André Selosse Jamais seuls paru chez Actes Sud qui traite formidablement de ce sujet. Votre vision du monde en sera certainement un peu chamboulée et… vous verrez, ça fait du bien.

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.