Un coup de lame, ou un coup de lave ?

Ils sont venus ils sont tous là dès qu’ils ont entendu ce cri !

Il va parler "leuuve,  magma-a-a"

Je suis le magma, la mama, la maman de Tout.

Je suis la lave, the big lave, I lave you,

je suis le cœur de la planète.

L’Etna c’est moi !

Stromboli, Popocatepetl, Ejafjallajökull, c’est moi aussi…

Ces volcans, ce sont mes boutons, mes comédons, mes éruptions…

Je suis la boule en fusion d’il y a quatre milliards d’années. 

Juste assez refroidie pour figer une mince croûte, ces plaques tectoniques qui surfent sur mon cœur liquide et brûlant.

Une météorite tombée dans une flaque d’eau tiède, c’est tout ce qu’il m’a fallu pour enclencher ce phénomène que vous appelez la Vie.

Une météorite chargée de carbone, d’hydrogène, d’oxygène et d’azote, quatre éléments venus du fond de l’univers pour me féconder, moi, la boule minérale et fumante où rien ne vivait encore.

C’est ça, l’histoire du Vivant, c’est là que ça commence…

J’ai fabriqué cet épiderme, la croûte terrestre... et le Vivant s’y est installé. 

C’est parti de quelques algues pour aller jusqu’aux forêts, ces cathédrales de vie, un chaos créatif de ouf !

Et vous, les humains, vous n’êtes qu’un poil de fesse dans cette longue histoire, un détail… une anecdote.

Il suffirait que moi, magma, je m’explose trois ou quatre boutons à la fois et hop ! Vous n’existez plus !

En trois éruptions, je vous colle un hiver de 1000 ans et je vous enfume dans un brouillard de soufre et de méthane... 

Broummm ! Bye bye les humains !

Rigolez pas, c’est déjà arrivé à d’autres, et des biens plus gros que vous.Les dinosaures, ils avaient l’air bien installés , eux aussi.

Je le vois bien que mes frissons et tremblements vous préoccupent !  

Vous avez même inventé un outil pour les mesurer : “L’échelle de Richter” Elle vous dit tout de mes effervescences, jusqu’au moindre frémissement.

C’est bien beau de me scruter jusqu’aux tréfonds mais vous feriez bien de regarder aussi, et peut être surtout, ce que VOUS faites.

Comprenez bien que votre avenir dépend d’abord de VOUS les humains et de vos habitudes.

C'est à vous de respecter, de maintenir et même de créer vos RICHES TERRES, en deux mots ces riches terres que j'ai mis des millénaires à fabriquer, vous les envoyez aux rivières en les triturant sans arrêt et en les laissant toutes nues !

Cet humus que produisent les plantes et les arbres, cette source de toute vie, vous la bousillez allègrement à coups de charrue et de chimie.

Les conséquences  écologiques, sociales et sanitaires sont terribles, et vous le savez maintenant.

Ce qui serait bien, c'est de pouvoir les mesurer ces conséquences, globalement, universellement, en temps réel !

Pour savoir comment orienter vos actes, pour savoir si vous allez vers les prolongations…. ou vers la sortie.

Fabriquez le donc, cet outil de mesure !

Et appelez-le : "Échelle de Riches Terres" !

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.