Ringards, vous diront certains, n’empêche qu’ils cartonnent, et sont à l’écran depuis plus de 30 ans parfois, quand ils ne font pas leur grand retour. Les jeux, tauliers de la télé... pourquoi ça marche ?

Les jeux TV : tauliers de la télé ?
Les jeux TV : tauliers de la télé ? © AFP / XAVIER LEOTY

Comme beaucoup de français, nous passons 3h43 en moyenne devant notre écran (c’est même 5h26 pour les 50 ans et plus.)

Parmi les programmes qui ne prennent pas une ride, ou presque, il y a les jeux, un peu “tauliers” de la télé.

Le plus ancien toujours diffusé quotidiennement : « Des chiffres et des lettres », appelé “le mot le plus long” au départ en 1965…  

Il résiste malgré quelques frayeurs, pendant que d’autres, diffusés depuis 10, 20 ou plus de 30 ans battent des records d’audience comme 1,8 millions de téléspectateurs pour « Questions pour un champion »  pendant que Nagui fait aussi s’affoler les compteurs sur France 2, et pareil du côté des 12 coups de midi sur TF1. 

Mais il n’y a pas que le confinement qui explique ce succès, sous les décors colorés et les sourires ultra bright des animateurs (on note au passage que les femmes - quand elles sont là - ne font que les seconder sauf rares exceptions) se cachent des machines bien huilées, des mécanismes dont on va comprendre tous les rouages. 

Du ludique, de l’enjeu, de l’argent - parfois - et de l’humain, surtout… Il y a une dimension sociologique aux jeux télé, intergénérationnels, et populaires. Qui a dit que c’était ringard ? 

"Il y a souvent deux types de jeux : des jeux où des anonymes sont propulsés comme héros, et d'autres où des gens célèbres retournent sur Terre presque" François Jost

"Quand on a remis des candidats normaux à Fort Boyard, les audiences ont tellement piqué du nez qu'on a failli fermer le Fort !" Olivier Minne

Nos invités : 

  • Laurence Leveneur, maîtresse de conférences en sciences de l’information et de la communication à l’université de Toulouse 1 et à l’IUT de Rodez
  • Olivier Minne, présentateur de jeux TV notamment Fort Boyard
  • François Jost, professeur à la Sorbonne Nouvelle, spécialiste des médias
  • Jean-Michel Salomon, créateur passionné de jeux télévisés, il invente en 2006 Tout le monde veut prendre sa place présenté par Nagui sur France 2 et Slam diffusé sur France 2 puis France 3

Vous souhaitez témoigner ou réagir ? Rendez-vous sur l’application France Inter ou sur Twitter, #ledebatdemidi

À la une aujourd'hui dans Libération, l'enquête sur le harcèlement et les agressions sexuelles à Ubisoft, en compagnie de Christophe Israël, directeur adjoint de la rédaction.

Les invités
Programmation musicale
L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.