A la tête des Etats-Unis depuis plus de six mois : Trump, l’énigme, au cœur de ce débat et de vos questions.

Le président des États-Unis, Donald Trump, salue la foule lors du Scout National Jamboree de 2017
Le président des États-Unis, Donald Trump, salue la foule lors du Scout National Jamboree de 2017 © Reuters / Carlos Barria

L’élection de Donald Trump ressemble de loin au scénario tant redouté chez nous d’une candidate potentiellement éligible à la présidence de la République avec son discours sur la France aux Français. Les autres, dehors. Comme le rappelle notre confrère Sylvain Cypel, dans un petit ouvrage collectif Pourquoi Trump, à l’annonce de sa candidature en juin 2015, le premier discours de Donald Trump fut orienté contre les populations immigrées aux États-Unis. Il n’empêche que The Donald n’avait, selon tous les observateurs, aucune chance de gagner.

Six mois plus tard, la presse ne lâche pas l’objet imprévisible qui règne en maître chahuté sur le pays le plus riche du monde.

L’Obs : « Les dossiers noirs de la famille Trump », la revue America : « Trump, la maison flanche » ou le Parisien, hier, jeudi 3 août : « Donald Trump : pourra-t-il tenir jusqu’au bout ? » Qu’est-ce qui pourrait l’empêcher d’y aller, sinon un impeachment, une destitution, procédure qui n’a été engagée que trois fois dans l’histoire politique des États-Unis. Avant de juger d’un épilogue possible, il nous paraît indispensable de mieux comprendre ce qui se déroule actuellement chez les grands voisins américains et de cerner une stratégie présidentielle qui nous échappe en grande partie.

Programmation musicale

  • Iggy Pop, "The Passenger"
  • Olivia Ruiz, "Dis-moi ton secret"
  • Liam Gallagher, "Wall of glass"
Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.