Réforme, suppression ? Le bac prend-il l'eau ?

Jeunes bacheliers lors de l'épreuve de philo 2017, Strasbourg France
Jeunes bacheliers lors de l'épreuve de philo 2017, Strasbourg France © AFP / Frédérick Florin

Une citation pour commencer, ça fait toujours son effet dans une copie de philo. “L’arbre qu’on abat fait plus de bruit que la forêt qui pousse” (Gandhi)

C’est la raison pour laquelle il faut sauver… les marronniers !

Vous savez que c’est ainsi qu’on appelle les sujets préférés des journalistes, ceux qui reviennent tous les ans et qui sont bien commodes pour alimenter l’actualité.

Le bac est un marronnier majestueux. Un reportage de fin de journal idéal. Un sujet qui rassemble les générations, un point commun précieux entre l’ado d’aujourd’hui et ses grands-parents.

Soupir de soulagement dans les rédactions : le premier ministre a annoncé une réforme du bac. Il n’est pas question de le supprimer. Et pourtant chaque année les critiques sont de plus en plus vives.

Le bac aggrave les inégalités, il coûte trop cher. Il fait perdre des heures de cours à tous les lycéens en fin d’année et ne remplit plus son rôle de certificat d’entrée vers les études supérieures.

Le bac prend-il l’eau ?

Nous attendons vos questions et vos réactions sur franceinter.fr, via l’appli france inter et sur Twitter #ledébatdemidi.

Pourquoi et comment faut-il le réformer? C’est la question qu’on se met sous la dent jusqu’à 13h.

"Les anti-perles du bac", un site qui répertorie les belles trouvailles dans les copies du bac.

Nos invités

  • Armelle Nouis, proviseure d'un lycée à Paris et coauteure du rapport du think tank Terra Nova pour proposer une réforme du bac.
  • Thibaut de Saint-Maurice, professeur de philosophie et essayiste.
  • Jean-Paul Brighelli, professeur en classe préparatoire et essayiste. Ancien conseiller éducation de Nicolas Dupont-Aignan.

Programmation musicale

  • I Dare you, the XX
  • Spirit of Samba, Laurent Voulzy
  • Killer Queen, Queen
Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.