En réaction à l'urgence environnementale, la collapsologie a émergé. Quels sont les éléments de réflexion avancés par cette transdiscipline et comment recevoir les alertes liées au réchauffement climatique ?

Effondrement par le réchauffement climatique ?
Effondrement par le réchauffement climatique ? © Getty / imagedepotpro

La solastalgie est l'angoisse, l'anxiété, la peur, la certitude que l'on court tous à notre perte, mais la fin du monde est aussi une crainte ancestrale, en 1993, elle s'exprimait ainsi (archive INA) :

On peut détruire la Terre n'importe quand maintenant, mais j'espère que les gens sont assez intelligents pour ne pas détruire la Terre maintenant...

Avec le dérèglement climatique, l'épuisement des ressources et des espèces, cette angoisse existentielle s'incarne également dans le militantisme écologique auprès des collapsologues qui prophétisent la fin de la civilisation industrielle. Cette théorie de l’effondrement interpelle, inquiète et agace aussi les adeptes de l'écologie souriante et polie qui dénonce les gourous de l'apocalypse, alors faut-il avoir peur des collapsologues ?

Réagissez

Autour de la table ce mardi pour en parler, Jean-Baptiste Fressoz, historien de l'environnement, Gauthier Chapelle, ingénieur agronome et docteur en biologie, il est co-auteur de l'ouvrage "Une autre fin du monde est possible" (Seuil ed.), Loïc Steffan, Codirecteur de l’Observatoire des vécus du collapse, professeur agrégé d’éco-gestion et Clément Montfort, créateur de la web-série documentaire "Next".

Racontez-nous, dites-nous ce que vous pensez ici, sur l’application France Inter ou encore sur Twitter, #ledébatdemidi. N'hésitez pas à nous raconter votre expérience, vos témoignages seront précieux pour alimenter le débat

Les invités
Programmation musicale
  • BatlikAvalanches (radio edit)2019
L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.