On le croyait disparu, anéanti par la science ou la société de consommation mais non Dieu est, pour ceux qui y croient, toujours là.

À ceci prêt qu’on entre aujourd’hui en religion comme on fait ses courses, un petit peu d’animisme par-là, un peu de paganisme par-ci, un peu de chrétien dans le bouddhisme et un peu de bouddhisme dans le chrétien et voilà des nouveaux croyants, ou des croyants qui ne croyaient plus, qui trouvent ou retrouvent la foi.

Pour autant, il n’y a pas à proprement parler un retour du religieux, mais plutôt, une transformation. Dans une société athée, comme la notre, un voile ou une messe en latin sont des signes qui sont immédiatement très visibles… Mais qui sont finalement au regard des pratiquants assez peu de choses.

D’ailleurs, plus que de dieu, c’est peut-être spiritualité dont il faudrait parler, une étude publiée aujourd’hui, dans le magazine chrétien, La Vie le montre… Les Français croient bien plus à la théorie de la relativité qu’en Moïse écartant les flots, pourtant, 58 % pensent que les lois de la nature n’expliquent pas tout…

Comment on bricole avec dieu ?

C’est la question de notre débat de midi.

Pour débattre de cette question, Thomas Chauvineau reçoit:

Michel Cool, rédacteur en chef de l'hebdomadaire La Vie

Jean-Louis Schlegel, sociologue des religions et auteur, entre autre de Religions à la carte en 1995 chez Hachette

Olivier Roy, politologue, directeur de recherche au CNRS et directeur d'étude à l'EHESS, auteur de La Sainte Ignorance : le temps de la religion sans culture aux éditions Seuil

En partenariat avec l'hebdomadaire La Vie :

La vie
La vie © Radio France

Les liens

La Vie

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.