Le travail c'est la santé, chantait Henri Salvador, mais ne rien faire c'est la conserver...

Journée terminée
Journée terminée © Getty / Andrew Rich

Difficile d'évoquer le travail sans penser pénibilité. Dieu aurait condamné tous les hommes au labeur, mais si on en croit le baromètre Ipsos publié récemment, tous les hommes ne le vivent pas de la même façon. Les Français font partie de ceux qui se sentent le moins bien au boulot. Manque de considération de la hiérarchie, absence de perspective d'avenir, pas facile dans ces conditions de s'y épanouir.

Pourtant les études se multiplient pour dire qu'un salarié heureux c'est aussi un salarié performant. Des entreprises, petites et grandes, développent des services pour le bien-être de leurs salariés et il existe même des classements des boîtes où il fait bon vivre.

Technique de management ou altruisme ? Certains veulent même libérer le travail, c'est-à-dire faire disparaître la hiérarchie. De quoi faire mentir Henri Salvador, qui fredonnait "les prisonniers du boulot ne font pas de vieux os"...

Peut-on être heureux au travail ?

Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.