Tourisme, médecine, restaurants, plus rien n'échappe à l'avis client. Jusqu'où ira cette guerre des étoiles ? Peut-on tout noter, même nos relations humaines ?

Aujourd'hui, on note les hôtels, les restaurants, les chauffeurs, les applis, les conseillers, les produits qu'on achète... Mais jusqu'où peut-on aller dans la notation ?
Aujourd'hui, on note les hôtels, les restaurants, les chauffeurs, les applis, les conseillers, les produits qu'on achète... Mais jusqu'où peut-on aller dans la notation ? © Getty / erhui1979

Chacun a-t-il le droit et le besoin de donner son avis sur tout et n’importe quoi ? Si on se fie à l’expérience de ce cafetier breton, c’est plutôt sur n’importe quoi. Il s’appelle Jean-Jacques Samoy, son visage est dans tous les médias ces derniers jours ou plutôt une autre partie de son anatomie. C’est un cafetier qui a découvert qu’il figurait dans le classement des meilleurs endroits où manger à Saint-Malo (Bretagne), sur le site d’avis de client TripAdvisor ainsi que des avis de clients se plaignant de la qualité de la cuisine, de la fraîcheur de la salade, du croquant du riz. Jusque là, rien de très anormal. C’est vrai que c’est pas bon le riz trop cuit. Le problème c’est qu’il n’a jamais servi ni salade ni riz, ni quoique ce soit qui se mange dans son café. 

Le client roi est-il devenu client tyran ?

C’est une démonstration implacable des dérives liées à la généralisation d’évaluation et de la notation par les clients surtout si c’est bidon,  comme dans ce cas précis. Une dictature du "like", du "j'aime" que Jean-Jacques Samoy a dénoncé en posant nu et en appelant les commerçants à faire de même, sous la bannière StripAdvisor. 

On va se demander ce vendredi si les applications de notation ont fait de nous des despotes ou des consommateurs éclairés ? Quelle pression sociale et économique la notation exerce. 

Réagissez

Autour de la table ce vendredi pour en parler, Laurence Allard, maître de conférence en science de la communication à l'université de Lille et chercheur à l'université Sorbonne Nouvelle Paris 3-IRCAV, Roger Pol-Droit, philosophe et Anne-Laure Enjolras, fondatrice de l'application française de notation de professionnels "Doyouno".

Jean-Jacques Samoy, patron de la Java, café de Saint-Malo (Bretagne), en litige avec TripAdvisor nous rejoindra par téléphone pendant l'émission.

Racontez-nous, dites-nous ce que vous pensez ici, sur l’application France Inter ou encore sur Twitter, #ledébatdemidi. N'hésitez pas à nous raconter votre expérience, vos témoignages seront précieux pour alimenter le débat !

Programmation musicale
L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.