Sur le papier, c’est un partage ou un échange, avec ou sans argent. De maison, de voiture, de connaissance, et même de nourriture.

L' application Uber
L' application Uber © Getty / Bloomberg / Contributeur

De toi à moi, de pair à pair… Ces échanges passent le plus souvent par une plateforme sur internet.

On connait les grands noms qui se revendiquent de cette économie collaborative : AirBnb ou Uber, américains, le Bon coin ou Blablacar pour les Français.

En font-ils tous vraiment partie, c’est une autre histoire…

Si notre société passe, peut-être, de la possession à l’usage, certains de ces grands groupes n’ont plus de collaboratif que le nom. La valorisation boursière d'AirBnb vient d’être estimée à 30 milliards de dollars.

Qu’on l'appelle de partage, circulaire, participative, cette économie, si elle permet en ces temps de crise de joindre les deux bouts pour certains, de mettre du beurre dans les épinards pour d’autres, permet aussi à quelques groupes de devenir des mastodontes….

L’économie peut-elle être collaborative ?

Pour aller plus loin, le documentaire d'Eugénie Ravon sur l'économie collaborative, en partenariat avec Le Bon Coin : [60 jours collaboratifs](http:// https://www.youtube.com/watch?v=jkxK4HUT02o).

Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.