Maintenant que les Bleus sont en finale, ça y est, on s'intéresse pour de vrai à la coupe du monde. L'assistance vidéo à l'arbitrage est utilisée pour la première fois sur un mondial de football, mais beaucoup de reproches lui sont fait : apportera-t-elle plus de justice dans l'arbitrage ?

Pour ou contre l'arbitrage vidéo ? Ici en mars 2017 pour un match France Espagne
Pour ou contre l'arbitrage vidéo ? Ici en mars 2017 pour un match France Espagne © AFP / FRANCK FIFE

Sempiternel débat, éternel débat dans l'univers du ballon rond que celui de l'arbitrage vidéo, mais qui mérite d'être examiné en détail au regard des matchs en Russie. Les Bleus, soit dit en passant, en ont bien bénéficié au début de la compétition, ce qui ne nous rend pas très objectif sur le sujet.

Un paradoxe cependant : la vidéo est censée éviter les erreurs d'arbitrage, et donc alléger l'arbitre de quelques reproches. Et pourtant la technologie semble offrir de nouveaux prétextes pour s'en prendre à l'arbitre ! 

Notez d'ailleurs que le championnat de ligue 1, en France, s'y met aussi : démarrage de l'arbitrage vidéo dès la saison prochaine. En la matière, le foot a beaucoup à apprendre du tennis qui s'y est mis en 2006 (à l'époque, Roger Federer disait que la vidéo "dénaturait le jeu") et du rugby, qui a franchi le pas en 2001. 

On craint des matchs rallongés par un processus de décision plus long.  Mais les pro-vidéo répondent que la technologie peut résoudre des injustices ! Oui parce que l'amateur de foot n'a pas peur des mots un peu grandiloquents, il parle d'équité et de justice. Il parle aussi de la solitude de l'arbitre. C'est parce que l'arbitre se sentait seul avec des décisions trop lourdes à prendre que la vidéo a du bon.

On en débat avec :

  • Christophe Chenut, administrateur du Stade Rennais et ancien directeur général de l'Equipe
  • Sandrine Mathivet, ancienne entraîneuse de football
  • Eric Blanc, ancien joueur de rugby et consultant sportif sur la chaîne L'Equipe

Réagissez par mail ICI, sur l'appli France Inter ou sur Twitter #débatdemidi.

Programmation musicale :

Juliette Armanet - A la folie

Parcels - Tieduprightnow

Buggles - Video killed the radio star

Les invités
L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.