Petits, les enfants ont peur du loup, du noir, de l’ogre et du trou de la cuvette des WC… Les peurs des enfants font toujours rire les adultes…

Pourtant ils ne sont pas en restent les adultes avec leurs peurs : chômage, grippe A, déclassement, nucléaire, réchauffement climatique, avions, ou plus récemment chauffards et ce dernier mot qui fait encore plus peur que tous les autres : crise…

À chaque époque sa peur, on est passé en quelques siècles du ciel qui devait nous tomber sur la tête ; désormais c’est parce que la terre se réchauffe que notre monde est fini…

On vit avec cette constance généralisée, que le monde court à sa perte. C’est indéniable, mais ce serait être bien prétentieux de pouvoir affirmer qu’il nous reste 50 ans pour plusieurs millions d’années à vivre.

Alors avons-nous besoin d’avoir peur ?

C’est la question de notre débat de midi.

Pour débattre de cette question, Thomas Chauvineau reçoit :

Isabelle Rivoal, anthropologue, à l'origine du colloque "Incertitude et Inquiétude" qui s'est tenu en juillet à Paris

Pascal Bruckner, essayiste et auteur du livre Le fanatisme de l'apocalypse : Sauver la terre, punir l'homme aux éditions Grasset

Bruno Tertrais, politologue et auteur de L'apocalypse n'est pas pour demain : pour en finir avec le catastrophisme aux éditions Denoël

Michel Lejoyeux, professeur de psychiatrie, auteur du livre Les secrets de nos comportements aux éditions LGF

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.