La mort de la mort est-elle un avenir désirable ? Peut-on éviter la révolution transhumaniste ?

Demain, tous transhumains ?
Demain, tous transhumains ? © Getty / Photographer is my life

Vous vous souvenez de cette histoire?

Un pauvre bûcheron, tout couvert de ramée, Sous le faix du fagot aussi bien que des ans Gémissant et courbé, marchait à pas pesants.

Non, ça va pas fort. Ce pauvre homme, pour tout vous dire, est au bout du rouleau. C’est une fable, bien sûr. Et La Fontaine nous raconte le moment où le bûcheron s’arrête. Il pose son bois et se demande quels plaisirs il a connu en ce bas monde. Le bilan, franchement, n’est pas génial. Alors que fait-il? Eh bien il appelle la mort. Cette dernière arrive, ni une ni deux, et lui demande en quoi elle peut se rendre utile. Et là, le bûcheron répond… qu’il a besoin d’aide pour porter son bois.

Moralité? Eh bien je rends la parole à La Fontaine :

Le trépas vient tout guérir Mais ne bougeons d'où nous sommes Plutôt souffrir que mourir, C'est la devise des hommes.

Et si, 350 ans après cette fable, on interrogeait cette devise des hommes ? Et si au contraire l’enjeu était aujourd’hui de tenir à la mort? Désolée de vous soumettre une telle question à l’heure du déjeuner mais franchement… avez-vous envie d’être immortel? Je vous propose de nous pencher sur le transhumanisme : doctrine venue, notamment, de la Silicon Valley, qui mise sur l’intelligence artificielle pour abolir la maladie et la mort. Le transhumanisme est un courant multiple porté par des gens qui ne pensent pas, qui ne disent pas tous la même chose, mais qui revient toujours à s’interroger sur la valeur d’une vie humaine qui n’aurait plus de fin.

Serons-nous tous transhumains demain? C’est la question qu’on se met sous la dent jusqu’à 13h.

Nos invités

  • Catherine Dufour, auteur de romans de science-fiction
  • Laurent Alexandre, chirurgien, fondateur du site doctissimo.com et dirigeant de la société DNAvision
  • Yann Minh, artiste cyberpunk. Retrouvez son musée virtuel ici.

Programmation musicale

  • Trop courir, Gaël Faye
  • The camp, PJ Harvey et Ramy Essem
  • Joueur de blues, Michel Jonasz
Les invités
Les références
L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.