Un hommage aux soignants pendant le défilé du 14 juillet, pendant qu’eux continuent de manifester pour demander des moyens... mais qui veut encore travailler à l’hôpital ?

A Paris, le 30 juin personnels et usagers ont défilé a l'appel des syndicats et des collectifs de soignants pour réclamer plus de moyens pour l’hôpital
A Paris, le 30 juin personnels et usagers ont défilé a l'appel des syndicats et des collectifs de soignants pour réclamer plus de moyens pour l’hôpital © AFP / Philippe Labrosse / Hans Lucas / Hans Lucas

Qui veut encore travailler à l'hôpital public ?

Le monde médical est mis à l'honneur en ce jour de fête nationale. Les accords du Ségur de la santé, qui a débloqué huit milliards d'euros, seront-il suffisants ? Malgré cette somme qualifiée d'"historique" par le ministre de la Santé, Olivier Véran, le collectif Inter-Hôpitaux constitué avant la pandémie de coronavirus continue de pointer un manque de personnel, de matériel, de dénoncer des rythmes effrénés et une paye insuffisante.

Nos invités : 

Vous souhaitez témoigner ou réagir ? Rendez-vous sur l’application France Inter ou sur Twitter, #ledebatdemidi

À la une aujourd'hui sur le site du Huffington Post, les conséquences sanitaires des grands rassemblements festifs observés depuis la fin du confinement.

Les invités
  • Claudia ChatelusMédecin urgentiste
  • Anne GervaisMédecin à l’hôpital Bichat, Vice-présidente de la Commission médicale d’établissement de l’AP-HP, signataire, à la mi-janvier, à l’appel des 1000 médecins et cadres de santé s’alarmant de la situation dramatique des hôpitaux français
  • Léonard CortiInterne et secrétaire général de l’ISNI (InterSyndicale Nationale des Internes)
  • Christophe Jacquinetancien directeur général d’agences régionales de santé (ARS), directeur général délégué d’un cabinet de conseil en innovation santé
Programmation musicale
L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.