Ils sont environ 30 000 en France, nomades, à silloner la France du nucléaire, pour assurer la maintenance des entreprises prestataires.

Ils font souvent des journées de 12heures, sont exposées aux risques de radiation, pour effectuer des tâches répétitives.

Ils incarnent la face cachée du nucléaire et pourtant ils supportent plus de 80% de la dose collective annuelle d’irradiation reçue dans le parc nucléaire français.

Mais qui sont les précaires du nucléaire?

C'est la question de ce débat de midi avec:

  • Elsa Fayner, journaliste, réalisatrice du documentaire "la bombe humaine".

  • José Andrade, salarié sous traitant dans le nucléaire depuis 30 ans. Syndicaliste.

  • Francis Sorin, responsable du Pôle Information de la Société Française d'Energie Nucléaire et membre du haut comité pour la transparence et l'information sur la sécurité nucléaire.

  • Annie Thebaud-Mony, directrice de recherches à l’INSERM.

  • Philippe Billard, salarié sous traitant, au téléphone.

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.