Faut-il condamner l’hégémonie de la plateforme ?

 Logo de l'entreprise Airbnb, Paris - 2017
Logo de l'entreprise Airbnb, Paris - 2017 © AFP / Lionel Bonaventure

Économie de partage, économie collaborative et ubérisation de l’économie : les mots sont lâchés. Ils fâchent parfois, surtout les professionnels. Nous l’avons vu avec les chauffeurs de taxis. Cette fois, ce sont les hôteliers qui s’insurgent contre cette hôtellerie déguisée qu’est le service Airbnb. La vie des centres de grandes villes s’en trouve elle aussi modifiée : Paris, Barcelone, Bordeaux. Les locations via Airbnb, entre autres, monopolisent de plus en plus les logements aux dépens des habitants eux-mêmes. Pourtant, une foule d’usagers et de propriétaires se frottent les mains. Pour les premiers, des tarifs bien plus intéressants que dans la location traditionnelle, pour les seconds un complément financier non négligeable.

Programmation musicale

  • Shakira et Wyclef Jean, "Hips don't lie"
  • Polo et Pan, "Cœur croisé"
  • Bror Gunnar Janson, "Moan snake moan part III : the bear snake"
Les invités
Les références
L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.