Les parkings, les zones commerciales, les espaces pavillonnaires et les rond-points font partie de notre paysage vernaculaire, nous traversons ces espaces décriés, nous les habitons parfois. Bétonnée, polluée, dévitalisée, la France est-elle devenue moche ?

A quoi ressemble la France moche ?
A quoi ressemble la France moche ? © Getty / Tom Craig / EyeEm

La France est souvent décrite comme dévitalisée, moche, voire morte…  Et c’est le cas de certaines villes en particulier

Dans « Serotonine », l’écrivain Michel Houellebecq écrit de Niort qu’elle l’un des villes les plus laides qui lui ait été donnée de voir. Réaction immédiate et cinglante du député des Deux Sèvres, Guillaume Chiche, « sortez un peu de la sphère parisienne et revenez-nous voir ». 

En 2012, c’est la Creuse et sa préfecture de Guéret qui avait été décrite par le magazine très parisien Teknikart en des termes assez peu sympathiques : « Une ville quasi morte, un désert culturel peuplé, de ploucs, de vioques, de bovins ». Sans surprise, les Creusois avaient assez peu apprécié. 

Tout comme les habitants de Sarcelles, de Charleville-Mezières ou de encore Beauvais s’émeuvent de voir leurs villes apparaître régulièrement dans les classements du site humoristique Topito, le top 10 des villes qu’on raserait bien pour en faire des grands parkings ». 

Même quand vous avez incarné La France sur un timbre poste, dauber sur une ville, ça passe mal. Bien mal en a pris à Catherine Deneuve qui a dit de Dunkerque, dans les colonnes de Elle, que c’était d’une tristesse. 

Bref, si vous voulez énerver quelqu’un, il y a mieux qu’insulter sa mère, il suffit de dire que sa ville est laide. 

« Comment la France est devenue moche » ? c’était le titre d’un retentissant dossier publié par Telerama en 2010. Il décrivait des zones périurbaines dévorées par les centres commerciaux, cernés par les ronds-points. Dix ans après, la France moche est-elle une réalité topographique ou un concept fourre-tout et élastique… C’est la question que je vais poser à mes invités et aux auditeurs ! 

Réagissez

Autour de la table ce mercredi pour en parler, David Abittan, journaliste spécialiste en architecture il tient la chronique "les choses de la ville" sur France Inter, Olivier Razemon, journaliste indépendant, spécialiste des villes et des transports, Olivier Chadoin, sociologue et professeur à l'Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Bordeaux.

Racontez-nous, dites-nous ce que vous pensez ici, sur l’application France Inter ou encore sur Twitter, #ledébatdemidi. N'hésitez pas à nous raconter votre expérience, vos témoignages seront précieux pour alimenter le débat !

Les invités
  • David AbittanJournaliste
  • Olivier RazemonJournaliste indépendant spécialiste des transports et auteur du blog l’interconnexion n’est plus assurée sur le monde.fr
  • Olivier Chadoinsociologue et professeur à l'Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Bordeaux
L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.