Pour les uns, c’est l’expression absolue de la volonté du peuple… Pour les autres, c'est une expression trop simpliste de la démocratie.

Silhouettes de votants
Silhouettes de votants © Getty / Kevin Smart

Les réponses oui/non, pour/contre ne sont pas suffisantes recouvrir l’ensemble des enjeux. Référendum en veux-tu, en voilà : il est au programme de la gauche de la gauche comme de la droite de la droite.

Aux programmes aussi de candidats à la primaire de républicains, symptôme d’une démocratie malade ou remède ? Sous la Vème République, local ou national, il a été utilisé 17 fois…

Dernière consultation en France, le projet de construction d’un aéroport à Notre-Dame des Landes : approuvé, mais contesté avant même que les résultats ne soient proclamés.

Même chose pour le Brexit, où on a même vu certains réclamer un second référendum, histoire d’être sûr d’avoir bien répondu à la question…

Avec le référendum, le peuple souverain peut peut-être reconquérir sa capacité de contrôle politique. Est-ce au contraire du bluff démocratique ?

Sommes-nous atteints de référendite aiguë ?

Les invités
  • Corine PelluchonProfesseur de philosophie à l'université Paris-Est Marne-la-Vallée, Spécialiste de philosophie politique et d'éthique appliquée- éthique médicale, environnementale et animale
  • Raquel GarridoPorte-parole de Jean-Luc Mélenchon et de la France Insoumise
  • Yelmarc Rouletjournaliste du quotidien suisse Le Temps
  • Dominique RousseauProfesseur de droit public à l’Université Paris 1 Panthéon Sorbonne
Les références
L'équipe
Contact
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.