Ce serait un petit pas pour l'homme, mais un grand pour l'humilité de l'espèce humaine. Faut-il arrêter d'envoyer des hommes et des femmes dans l'espace ? Les robots très sophistiqués sont-ils suffisants pour étudier l'espace et les planètes ?

Exploration spatiale : homme ou robot ?
Exploration spatiale : homme ou robot ? © Getty / CSA Images/Mod Art Collection

L’objet de notre débat aujourd’hui est de savoir s’il est bien raisonnable de continuer à envoyer des hommes et des femmes dans l’espace. Pourquoi prendre de tels risques ? Pourquoi dépenser autant d'argent ? Les robots, qui deviennent de plus en plus perfectionnés et autonomes, sont largement suffisants. A-t-on vraiment besoin que des astronautes aillent fouler le sol de Mars, par exemple? Les sondes et les rovers se succèdent déjà à la surface de Mars depuis déjà 21 ans. 

L'exploration spatiale doit- elle continuer sans les êtres humains ? Nous recevons, pour en débattre, l’astronaute Jean-François Clervoy, l’astrophysicien Francis Rocard et la chercheuse Isabelle Sourbès-Verger, spécialiste en géopolitique spatiale. Il parait qu'en 1961, la consigne que les ingénieurs répétaient sans arrête à Youri Gagarine, c'était : "surtout ne touche à rien". Comme si l'humain, par nature imprévisible, était le maillon faible d'une mission spatiale... 

Mais il y a tout de même quelques arguments qui plaident pour continuer à envoyer des hommes dans l'espace : 

Des raisons politiques, géostratégiques : les missions habitées sont une manière de bomber le torse pour la nation qui les organise. Et puis la présence de l'homme dans un programme spatial a une vertu fédératrice que n'auront jamais de simples robots : ça fait rêver tout le monde ! Un tweet envoyé par Thomas Pesquet depuis la station spatiale internationale a beaucoup plus de poids sur l'imaginaire collectif que tous les relevés de toutes les machines possibles et imaginables. Alors oui, ça coûte plus cher, mais l'intérêt suscité par les missions habitées auprès du grand public permet aussi de dégager des budgets bien supérieurs.

Vous pouvez réagir par mail, sur twitter #debatdemidi, ou sur l'application France Inter. 

Jean-François Clervoy est l'auteur de « Histoire de la conquête spatiale » avec Franck Lehot aux éditions De Boeck (mai 2017)

Francis Rocard : « Mars : une exploration photographique » avec Alfred S. McEwen, Xavier Barral, aux éditions Xavier Barral

Isabelle Sourbès-Verger : « Un empire très céleste : la Chine à la conquête de l'espace » aux éditions Dunod

- La septième édition de "Ciel sur Cordes" aura lieu du 26 juillet au 2 août à Cordes-sur-Ciel dans le Tarn . (exposition et animations gratuites et projection et conférence "Les sciences de l'Univers et la planétologie" le 26 juillet à 20h30. )

Programmation musicale : 

-François Atlas : "A une passante"

- Courtney Barnett : "Need a little time"

- Serge Gainsbourg : "Couleur café"

Les invités
Programmation musicale
L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.