En 2018 les chiffres de l'Agence bio annoncent une année record pour la production agricole biologique. Une bonne nouvelle pour répondre à la demande croissante des consommateurs qui cherchent à échapper aux pesticides, pourtant le bio paraît imparfait.

L'agriculture biologique a le vent en poupe mais les questions subsistent encore...
L'agriculture biologique a le vent en poupe mais les questions subsistent encore... © AFP / Thomas Samson

La grande distribution s'est emparée du marché et laisse entendre que le bio pourrait être à bas coût, le bio est-il compatible avec la grande distribution ? Les produits bio s'inscrivent-ils vraiment dans une exemplarité écologique et sanitaire ? 

Nous sommes nombreux à nous poser la question en faisant nos courses : ce produit bio est-il vraiment écolo ? Notamment quand il est emballé dans du plastique. Ou quand il vient de très loin et affiche un bilan carbone désastreux.

Le bio garantit une utilisation restreinte des pesticides, mais rien dans son cahier des charge n’oblige à prendre en compte le nombre de kilomètres parcourus, par exemple.

Alors que le marché du bio affiche une progression spectaculaire, y a-t-il lieu de s’interroger sur un alourdissement de ce cahier des charges ? Mais quelles seraient les conséquences sur les prix ?

Le dernier livre de Frédéric Denhez sur le sujet, "Acheter bio ? à qui faire confiance" (Albin Michel ed.)

Les invités
Programmation musicale
  • Djeuhdjoah & Lieutenant Nicholson, Djeuhdjoah, Lieutenant Nicholson
    Djeuhdjoah & Lieutenant Nicholson, Djeuhdjoah, Lieutenant NicholsonTout s’assemble2019
  • Philippe Katerine
    Philippe KaterineLa BananeLabel : BARCLAY2010
L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.