On emploie rarement le mot "tourisme" pour en dire du bien. Le "voyage", en revanche, porte en lui l'errance, l'aventure, le dépaysement, la rencontre... Mais la différence entre les deux ne serait-elle pas un peu élitiste? Le voyageur est-il un touriste qui a les moyens? Et au fait, à quoi servent les voyages?

Le voyageur est-il un touriste comme les autres ?
Le voyageur est-il un touriste comme les autres ? © Getty / Jaromir Chalabala / EyeEm

Le touriste, c'est toujours l'autre, jamais soi-même. Que signifie cette différence, que beaucoup trouvent évidente, entre voyage et tourisme? Ne serait-elle pas un peu élitiste, voire franchement snob? Le voyageur est-il un touriste qui a les moyens?

Se poser ces questions, c'est interroger ce que signifient nos envies d'aventure et d'authentique, quand on part en vacances : ça veut dire quoi, au juste, authentique? Le tourisme et les voyages sont pétris d'injonctions, que l'on va disséquer avec un anthropologue, Jean-Didier Urbain.

Voyager seul(e) : la voilà l'aventure, la vraie ! C'est en tout cas le mode de vie qu'a adopté Anne-France Dautheville, qui a fait le tour du monde en deux roues. « L'enfer, en voyage, c'est les autres », écrit-elle dans son dernier livre, La vieille qui conduisait des motos (éd. Payot, 2019).

Et le voyage avec des enfants, que faut-il en penser ? La galère assurée, ou la meilleure manière de souder les liens familiaux? Isabelle Morin, qui a créé des guides de voyages pour enfants, a sans doute la réponse.

Un conseil, enfin, à tous ceux qui ne partent pas et qui sont exaspérés par les photos de plage ou de randonnée postées par leurs proches sur les réseaux sociaux. Balancez-leur à la tronche cette citation de Chateaubriand : « L'homme n'a pas besoin de voyager pour s'agrandir, il porte en lui l'immensité. »

Retrouvez ici le site de Wanderworld, les carnets de voyages pour enfants créés par Isabelle Morin.

Les invités
Programmation musicale
Les références
L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.