La scène se passe le 19 juillet 1992, à Palerme pas très loin de la via d’Amelia. Le juge Paolo Borsellino rend visite à sa mère. Il n’y arrivera pas… et à 16h et 58 minutes, une violente explosion déchire l’été sicilien, le blindage de la voiture ne suffit pas, c’en est fini du juge anti-mafia. Moins de trois mois après la disparition d’un autre juge, Giovanni Falcone.

De l’autre côté, ni l’arrestation de Toto Rina le chef, ni celle de Domenico Oppedisano, le chef de la mafia calabraise n’ont eu les effets attendus. Couper l’hydre elle repousse aussitôt, et la mafia toujours plus puissante, se coule à merveille dans le monde globalisé, d’autant que la mafia n’est pas une exclusivité italienne, elle est aussi des balkans, russe, balte, turque ou albanaise…

Qui pour arrêter la mafia, c’est le thème de notre débat de midi ?

Pour ce débat, Thomas Chauvineau reçoit:

Delphine Saubaber, grand reporter à l'Express

Jean-François Gayraud, auteur du livre Le monde des mafias , aux éditions Odile Jacob

Marie-Anne Matard-Bonucci, historienne spécialiste de l'Italie contemporaine. Professeur à l'Université de Paris 8. Membre de l'Institut universitaire de France. Auteur d' Une histoire de la Mafia aux éditions Complexe et co auteur d'un Atlas des mafias aux éditions Autrement avec F.Maccaglia

Laurent Gaudé, écrivain, auteur de Les oliviers du Négus

Jacques de Saint Victor, historien et philosophe du droit, auteur de Mafias: l'industrie de la peur aux Editions du Rocher et Un pouvoir invisible: les mafias et la société démocratique aux éditions Gallimard (à paraitre)

Jacques Dallest, procureur de la république à Marseille

En partenariat avec l'Express:

L'Express
L'Express © Radio France

Les liens

Le site officiel de L'Express

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.