Les enquêtes, les procès et les affaires font souvent la Une des journaux. Mais les médias ont-ils une influence sur la justice ? Les journalistes lui font-ils du mal ?

Doit-on prouver son innocence ou est-on innocent jusqu'à avoir été jugé coupable ?
Doit-on prouver son innocence ou est-on innocent jusqu'à avoir été jugé coupable ? © Getty / Karen Moskowitz

« Un secret a toujours la forme d’une oreille ».

J’aime beaucoup cette citation de Jean Cocteau. Les magistrats en sont peut-être un peu moins friands. Car le secret de l’instruction, nous dit-on, est trop souvent bafoué. Non pas un secret chuchoté à l’oreille comment s’en délecte Cocteau mais étalé dans la presse, à la radio, à la télé. Si on entend parler du secret de l’instruction, c’est presque toujours pour regretter sa disparition. Un peu comme la présomption d’innocence. Autre terme juridique qui est beaucoup revenu en cette année électorale riche en affaires politico-financières.

C’est un vieux sujet de discussion, mais qui mérite d’être actualisé au regard des événements récents : la relation entre les médias et la justice a des allures de « je t’aime, mon non plus ». Le droit à l’information et son corolaire, le besoin de transparence, posent-t-il problème au fonctionnement de la justice ? La presse se fait-elle juge ? Comment la justice et les journalistes ont-ils appris à se servir l’un de l’autre ? Qui instrumentalise qui ? Et au final, quel est le réel poids du quatrième pouvoir, comme on appelle souvent les médias, sur l’institution judiciaire ?

C'est l'occasion de poser vos questions, chers auditeurs, pour mieux comprendre le fonctionnement de la justice, celui des médias, et surtout les relations entre ces deux machines aux rythmes bien différents. Pour cela, vous avez Twitter #ledébatdemidi, le site de l’émission sur franceinter.fr et l’application France Inter.

Puisqu'il faut bien résumer les choses, quitte à être un peu caricaturale : les journalistes font-ils du mal à la justice? C'est la question qu'on se met sous la dent jusqu'à 13h.

Les invités

  • Maître Eolas, avocat et blogueur
  • Jean-Philippe DENIAU, chef du service enquête-justice à France Inter
  • Olivier JANSON, procureur du Tribunal de Grande Instance de Mont-de-Marsan
  • Mathilde MATHIEU, journaliste d’investigation à Mediapart

Programmation musicale

  • God save the jungle, Benjamin Clementine
  • Coeur de verre, Orval Carlos Sibelus
L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.