En partenariat avec le Centre d'Analyse Stratégique :

Avant, les choses étaient simples, il y avait le grand-père patriarche, dans sa barbe blanche à qui le poids des ans conférait une certaine autorité, et la grand-mère, chignon quatre épingles, un peu en retrait du grand-père, on se demande d’ailleurs comment ces deux là ont fait pour avoir des enfants vu qu’ils ne se touchent jamais…

Ça, c’était avant.

Aujourd’hui les grands-mères font du vélo, les grands-pères prennent des cours de cuisine, ensemble, ils partent en vadrouille aux quatre coins de la France quand ce n’est pas à l’étranger, et en plus côté sexe tout se passe très bien… Du moins si on en croit les magazines.

Sans compter qu’une partie travaille encore, tout en se rendant disponible pour aller garder les petits enfants le week-end…

Il ne manque plus que la cape de super héros et la panoplie sera parfaite…

Est-ce que les 13 millions de grands-parents n’en font pas un peu trop ? Est-ce qu’on n’en demande pas trop aux grands-parents ? C’est le thème de notre débat de midi.

Pour ce débat, Thomas Chauvineau reçoit:

Aliette de Panafieu de l'école des grands-parents Européens

Vincent Gourdon, chargé de recherches en histoire au CNRS et auteur de Histoire des grands-parents aux éditions Perrin

Hervé Monange, directeur général adjoint au Centre d'analyse stratégique

Les liens

Le Centre d'analyse stratégique Le Centre d’analyse stratégique est une institution d’expertise et d’aide à la décision placée auprès du Premier ministre. Il a pour mission d’éclairer le Gouvernement dans la définition et la mise en œuvre de ses orientations stratégiques en matière économique, sociale, environnementale ou technologique

Rapport du CAS sur la grand-parentalité active

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.