Les romans censés nous rendre heureux se multiplient dans les librairies. Des livres qu’on lit volontiers les pieds dans l’eau... mais qui interrogent sur le rôle de la littérature : est-elle censée nous faire du bien ? A l’inverse, les grands livres sont-ils forcément ceux qui nous bousculent, qui nous dérangent ?

Aimer les livres
Aimer les livres © Getty / Simon Ducroquet

Une émission en partenariat avec l'Obs, à l'occasion de la parution du dossier "Le livre qui a changé ma vie".

Mais si un livre peut changer la vie, a-t-il le pouvoir de nous guérir l'âme, de nous faire du bien ? On voit apparaître dans les librairies des bandeaux avec la mention : « roman antidépresseur ». On voit émerger la notion de « bibliothérapie ». Se soigner par les livres. 

Mais est-ce là le rôle de la littérature ? Doit-elle au contraire nous bousculer, nous déranger ? On sait déjà ce qu'en aurait pensé l’écrivain Georges Bataille, qui déclarait en 1958 dans l'émission Lectures pour tous :

Il me semble que si la littérature s'éloigne du mal, elle devient vite ennuyeuse

Alors que penser de la littérature feel good, de ces romans qui ont vocation à rendre le lecteur heureux, qui se multiplient depuis le début des années 2000 ? 

On en débat avec : 

  • Alexandre Gefen, directeur de recherche au CNRS et critique littéraire, auteur de Réparer le monde, la littérature française face au XXIe siècle (ed. Corti)
  • David Lopez, écrivain, auteur de Fief (Prix du livre Inter 2018, édité au Seuil)
  • Régine Detambel, écrivaine et bibliothérapeute. Auteur de Les livres prennent soin de nous. Pour une bibliothérapie créative (Actes Sud) 
  • Xavier de la Porte, journaliste à l'Obs

Réagissez par mail ICI, sur l'appli France Inter ou sur Twitter #débatdemidi.

Programmation musicale

  • Hollidays, "On a déjà" 
  • Winston Mc Anuff & Fixi, "My angel"  
  • The Weeknd & Daft Punk, "I feel it coming" 
Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.