Les éoliennes, une énergie renouvelable pleine de promesses ? Ou un enjeu de mobilisation citoyenne face à des projets qui dénaturent les campagnes ? Alors que le gouvernement cherche à développer les énergies renouvelables, l'éolien semble en mauvaise posture.

Eolienne, 22 mai 2010
Eolienne, 22 mai 2010 © Radio France / François Roche

Ces géantes, au nombre de 8.000 aujourd’hui en France, laissent peu de monde indifférent, surtout depuis que la France s’est fixé pour objectif de doubler leur nombre d’ici 2028. Cette année-là il y en aura 14.500 sur le territoire. La France souhaite aussi développer les éoliennes en mer pour que la part d'énergie éolienne dans le mix énergétique passe à 15%, contre 8,8% aujourd’hui. 

Défendues par les uns - en particulier les ONG, et la ministre de la Transition écologique Barbara Pompili qui en parlait fin mai comme d’une “nécessité absolue face à l’urgence climatique”, les éoliennes sont critiquées en face - par des collectifs d'habitants, des hommes d’affaires, des stars de la télé - accusées de défigurer nos beaux paysages, de faire du bruit, de tuer des oiseaux, et de dégrader l’environnement au moment de leur installation. 

Ces débats ne sont pas nouveaux, et datent de l'installation des premières éoliennes, en 1991, dans l'Aude à Port la Nouvelle. Aujourd'hui, viennent s'ajouter au débat la question de la sobriété énergétique, encore loin d'être atteinte, et les enjeux de réchauffement climatique. 

À quand remontent les premières éoliennes en France ? 

Grégoire Souchay : "Il y avait eu des expérimentations avant dans les années 70-80. Mais les grandes éoliennes de plus de 1,5 mégawatt de puissance, c'est le début des années 2000. C'est un programme qui a été lancé à la fin des années 90 et c'est EDF qui a été à la manœuvre pour construire les toutes premières éoliennes". 

Marc Jedliczka : "La toute première éolienne de puissance installée en France faisait 800 kW et elle a démarré en 1959 par EDF à Nogent-le-Roi entre Chartres et Dreux. Il y en avait une aussi sur le Cotentin. C'était le directeur de la recherche d'EDF au sortir de la guerre Pierre Ailleret. Cette éolienne a fonctionné pendant 4 ans jusqu'à ce qu'il y ait de nombreuses des pannes. En 1963, il n'y avait plus d'argent, on a démonté les deux éoliennes. C'est parti à la ferraille parce qu, entre temps, le général de Gaulle avait décidé qu'il avait besoin de plutonium pour faire la bombe atomique et avait lancé le premier programme nucléaire de Chinon et Saint-Laurent-des-Eaux. 

La France avait, à l'époque, plus de 15 ans d'avance sur l'industrie éolienne dans le monde et on a renoncé à la développer

En 1991 dans l'Aude, la première éolienne danoise, raccordée par Jean-Michel Germa, fondateur de la Compagnie du vent. C'est la première éolienne raccordée au réseau. Elle faisait 700 kW.

Les éoliennes sont déployées dans quel but ? 

Marion Richard : "Elles sont déployées dans le but de produire une énergie propre, durable pour produire de l'électricité aux côtés d'autres énergies renouvelables, le solaire, la petite hydro dans les cours d'eau à faible enjeu. À la base, c'est une des solutions absolument incontournables pour lutter contre le changement climatique. Tous les travaux sérieux en la matière le prouvent". 

Ça fonctionne comment une éolienne ? 

Marc Jedliczka : "Ça fonctionne avec la force du vent, comme les moulins à vent le faisaient. Les éoliennes modernes sont largement dérivées de l'aviation, comme ce qui fait tenir un avion en l'air. Le vent se transforme en électricité en faisant tourner un axe de rotation". 

Alors avec nous pour en parler :  

  • Marc Jedliczka, porte-parole de l'association NegaWatt ;
  • Grégoire Souchay, journaliste et auteur de Les Mirages de l’éolien (Seuil/Reporterre), spécialiste des questions d’environnement et d’énergie ;
  • Bernadette Kaars, vice-présidente de la Fédération Environnement Durable, riveraine d’éoliennes à Tigné dans l’Anjou (à 30km au sud d’Angers) ;
  • Marion Richard, responsable plaidoyer pour Énergie partagée, une association qui accompagne les initiatives de production d’énergie renouvelable associant citoyens et collectivités territoriales.  
Programmation musicale
L'équipe
Contact