Guillaume Roquette (Valeurs Actuelles) et Laurent Joffrin (Le Nouvel Observateur) se demandent ce matin s'il y a une instrumentalisation de l'affaire de Toulouse.

L'équipe

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.