On parle ce matin, encore et toujours de l’Europe : les Irlandais étaient appelés à se prononcer hier sur la ratification du pacte européen d'austérité budgétaire. Le résultat sera connu aujourd’hui. De son côté, l’Espagne, elle, refuse toujours d’être aidée pour soutenir ses banques. Mais on a appris hier que 100 milliards d’euros de capitaux ont quitté le pays au 1er trimestre. L’euro va-t-il survivre à cet énième départ de feu ?

L’union bancaire dont a parlé Mario Draghi (président de la BCE) est-elle une solution ?

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.