100 milliards d'euros répartis en trois : 34 milliards pour la compétitivité des entreprises, 36 milliards autour de la cohésion sociale (la sauvegarde de l'emploi notamment) et 30 milliards pour la transition écologique. Ce plan est-il bien calibré, est-il bien adapté à la situation de crise que traverse la France ?

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.