L'affaire Volkswagen n'en finit pas de faire des vagues.

Au-delà des questions de pollution, un problème majeur est désormais posé : celui de la confiance.

Jusqu'ici, les politiques et les Etats inspiraient la défiance… Faut-il désormais y ajouter les entreprises ?

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.