Dominique Seux / Benjamin Coriat

Les députés ont adopté hier l'amendement présenté par Jean-Marc Ayrault qui prévoit, à partir de 2017, une forme de CSG dégressive - en clair, les revenus les plus bas se verraient appliquer une CSG réduite. Le gouvernement n'est pas enthousiaste mais il a dû s'incliner. C'est une bonne initiative ?

L'équipe
  • Dominique SeuxDirecteur délégué de la rédaction des Echos et éditorialiste à France Inter
Thèmes associés