Les marchés ont clôturé hier dans l’euphorie… Et ce, après l’annonce surprise d'une action concertée entre les grandes banques centrales en vue de fournir des liquidités en dollars aux marchés. Les voilà rassurés! Mais la question de la Grèce n'est pas réglée. Les ministres des finances de l’Union se retrouvent d’ailleurs en Pologne…

Ont-ils raison de continuer à vouloir aider la Grèce ?

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.