A la tête de la Banque centrale européenne jusqu'à fin 2019, Mario Draghi a été appelé au poste de chef du gouvernement italien, après la démission de Giuseppe Conte. Il aura la difficile tâche de sortir l'Italie d'une crise sanitaire et économique qui lui a fait perdre près de 450 000 emplois.

  • Légende du visuel principal: Mario Draghi, jeudi à Rome, au Parlement italien © AFP / Andrew Medichini / POOL
L'équipe
Thèmes associés