Dominique Seux / Bernard Maris

Hier, Manuel Valls a joué l'apaisement : c’est l’Etat qui dégage une enveloppe pour calmer la grogne… S'agit-il d'une remise en cause de l'accord signé par le patronat, la CFTC, la CFDT et la FO, le 22 mars?

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.