Dominique Seux / Benjamin Coriat

Les questions économiques peuvent paraître marginales après les attentats… et elles le sont en partie…

La France est en guerre, mais elle n'est pas en économie de guerre.

En revanche, une interrogation subsiste sur l'efficacité de la lutte contre le terrorisme en Europe et, là, l'économie est concernée. L'Europe est un projet économique, pas politique. Est-ce une erreur profonde que nous payons aujourd'hui ?

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.