C'est théoriquement ce soir à minuit qu'expire le délai qui avait été fixé pour qu'une solution soit trouvée sur l'avenir de Florange, le site sidérurgique d'Arcelor-Mittal…

Ces dernières heures, le gouvernement a continué de négocier avec le groupe industriel, mais la solution pourrait être, comme l’a évoqué Arnaud Montebourg, une nationalisation du site.

Le mot est tabou en France… Est-ce une bonne idée ?

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.