Le projet de budget 2012 a été adopté, mercredi, en conseil des ministres. Hier matin, à ce micro, Valérie Pécresse a défendu une copie conforme aux engagements internationaux de la France sur les déficits.

La gauche dénonce, elle, les suppressions de postes de fonctionnaires et assure qu'il aurait mieux valu supprimer des niches fiscales.

Qui a raison?

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.