Au programme cette semaine: les commémorations des tueries de Charlie et de l'hyper casher. C'était il y a trois ans. L'annonce mercredi par Emmanuel Macron d'une loi pour lutter contre les "fake news", ces fausses informations qui polluent les réseaux sociaux.

Emmanuel Macron a entamé ce dimanche matin un hommage sobre, conformément au voeu des familles, aux victimes des attaques jihadistes contre l'hebdomadaire Charlie Hebdo et le magasin Hyper Cacher à Paris, trois ans après les faits. 

Mercredi, lors de ses voeux à la presse, le Président de la République a affirmé sa volonté de légiférer contre ces "fake news" qui pullulent notamment pendant les campagnes électorales.

"En cas de propagation d'une fausse nouvelle, il sera possible de saisir le juge à travers une nouvelle action en référé permettant le cas échéant de supprimer le contenu mis en cause, de déréférencer le site, de fermer le compte utilisateur concerné, voire de bloquer l'accès au site internet", a-t-il dit.

Un projet de loi qui fait débat dans la classe politique et parmi les experts...

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.