Retour sur l'histoire d'un cambriolage de décembre 2009 durant lequel le "cafetier du Tarn" a abattu un des deux voleurs.

Condamné en 2016 à 10 ans de prison, la légitime défense n'ayant pas été retenue par les jurés, il a été libéré en juin dernier en attendant le résultat de son pourvoi en cassation.

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.