Après sa première Palme d'Or avec "Papa est en voyage d'affaires" en 1985, le réalisateur serbe Emir Kusturica bouleverse la Croisette avec "Underground" et recoit sa 2ème palme d'or des mains de Sharon Stone pour cette évocation très personnelle de l'histoire de la Yougloslavie.

Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.