Remarquée dès ses débuts pour son court métrage Peel : An Exercise in Discipline (1982, Palme d’Or du court métrage au Festival de Cannes en 1986), Jane Campion (née en 1954 en Nouvelle-Zélande) s’affirme à travers son œuvre et se revendique inlassablement comme femme, tout en refusant le ghetto du « film de femme ». La Palme d’or qu’elle a remportée en 1993 avec La Leçon de piano lui a donné un statut symbolique puisque aucune réalisatrice auparavant (ni après) n’a jamais obtenu cette récompense suprême. Présidente du Jury des courts métrages et de la Cinéfondation du 66e Festival de Cannes, Carrosse d’or la même année à la Quinzaine des réalisateurs, Jane Campion a présidé la 67e édition du Festival de Cannes, en 2014.

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.