L’Office National des Forêts (ONF) est dans le collimateur de la rigueur budgétaire. Mais les agents forestiers ne veulent pas considérer la forêt comme un objet de spéculation financière de court terme et se mobilisent pour la mission d’intérêt général de l’ONF.

Les agents forestiers se mobilisent pour que la mission d’intérêt général de l’ONF ne cède pas.
Les agents forestiers se mobilisent pour que la mission d’intérêt général de l’ONF ne cède pas. © Radio France / Antoine Chao

Une des activités principales des agents sur le terrain, le martelage*, qui garantit la bonne gestion de la ressource, est insidieusement externalisée au grand dam des agents de l’ONF mobilisés en forêt de Tronçais, cet automne, qui craignent une privatisation et une surexploitation des forêts publiques.

Un reportage en forêt  avec les agents de l’ONF de Haute-Marne et au téléphone Arnaud Reusser, salarié de l’ONF dans le Drôme et membre de la CGT-Forêt.  

* Martelage : Chaque année, du mois d’octobre au mois d’avril, les forestiers de l’ONF mènent des opérations de martelage. L’objectif est de déterminer les arbres qui seront conservés et ceux appelés à être prochainement prélevés. Un travail de récolte indispensable pour répondre aux besoins de la société, mais aussi pour assurer la conservation et le renouvellement des forêts françaises, gérées depuis plusieurs siècles par des générations de forestiers.

Un reportage d'Antoine Chao

Bibliographie

Etre forêts : Habiter des territoires en lutte de Jean-Baptiste Vidalou aux éditions La Découverte, 2017

Les liens

Article "La forêt est un champ de bataille" par François-Xavier Drouet

Le film "Le Temps des forêts"

Le Manifeste de Tronçais

La programmation musicale

"La Forêt" - Lescop

Contact
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.