Comme Un Bruit qui Court est allé rencontrer Samuel Gontier, de Télérama pour décortiquer les éléments de langage distillés par les communiquants et analysés en boucle par les commentateurs télé des chaînes d'info en continu.

Samuel Gontier face au poste de télé
Samuel Gontier face au poste de télé © Radio France / Giv Anquetil

Mais pendant ce temps-là, une autre forme de convergence tourne en boucle sur les chaînes d’info en continu entre experts et « spécialistes » qui commentent les éléments de langage distillés par les communicants.

Grâce à Samuel Gontier, « journaliste de canapé » qui passe sa « Vie au poste » devant cette télé de flux pour le Blog télé de Télérama, on apprend ainsi qu’il ne faut plus dire « des usagers pris en otage par les grévistes » mais plutôt « des clients victimes de la gréviculture »…

Alors nous sommes allés le retrouver devant son écran pour regarder ce qui s’y dit des mouvement sociaux et de l’intervention télévisée du Président au 13 heures de Jean-Pierre Pernaut (comme il l’avait fait pour nous lors la cérémonie d’investiture d’Emmanuel Macron).

Un reportage de Giv Anquetil. 

Les liens :

La programmation musicale :

  • Pascal Parisot, Ça commence par "pi"
  • Cabadzi, Cirkus Sarko
Les invités
L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.