Requiescat in pace (RIP) est une locution latine signifiant « qu'il/elle repose en paix ». RIP ADP car le gouvernement entend privatiser d'ici peu la société ADP (Aéroports de Paris), une entreprise tout à fait profitable qui rapporte plusieurs millions d'euros à l'Etat chaque année.

Aéroport de Paris Charles De Gaulle, avril 2019.
Aéroport de Paris Charles De Gaulle, avril 2019. © Radio France / Antoine Chao

Ce n’est pas le tout de mettre le feu aux ronds-points en taxant le gasoil et de ne rien faire sur le kérosène des avions qui participent pleinement aux émissions de CO2 et au réchauffement climatique.

Alors quand l’exécutif décide  de privatiser les Aéroports de Paris - ADP  c’est  bingo !

Lundi 8 avril au Grand Palais, pour conclure le grand débat, Franck Escoubès entamait son analyse des contributions : « On voit émerger un premier consensus autour de l’idée d’un Etat qui est acteur de l’économie, qui est rappelé aux commandes, avec la proposition de re-nationaliser les services essentiels et les infrastructures publiques. » Bingo !   

Mais alors, pourquoi l’exécutif s’entête à vouloir privatiser les Aéroports De Paris (ADP), si ce n’est pour faire fi des synthèses de ce « Grand Débat » qui voulait justement, à l'initiative du Président de la République et pour calmer la colère et le désespoir des Gilets Jaunes, permettre à toutes et tous de débattre de questions essentielles pour les Français.

Et Bim…  En fait on n’écoute pas, on change rien, le logiciel ultra-libéral reste et turbine à plein régime pour privatiser à tout va et démanteler les services publics.

Mais c’était sans compter sur une pétition réunissant des centaines de milliers de signatures de citoyens mécontents et le sursaut de 218 parlementaires qui, le 9 avril 2019, ont enclenché un processus de référendum d’initiative partagée (RIP) pour que le service public des Aéroport De Paris ne repose pas en paix.

Entretien avec David Cayla, maître de conférences à l'université d'Angers, membre du collectif des Économistes Atterrés et initiateur avec Coralie Delaume de la pétition "Non à la privatisation d’Aéroports de Paris !" 

Un reportage d'Antoine Chao.

Les liens

Dossier Médiapart : "DES AÉROPORTS PRIVATISÉS CONTRE L’INTÉRÊT GÉNÉRAL"

Programmation musicale

Bancal Chéri – "Qu’est-ce que tu dis ?"

L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.