Une journée à l’Ehpad de Buchy, en grève.

EHPAD de Buchy.
EHPAD de Buchy. © Radio France / Charlotte Perry

A Buchy, un petit bourg de 3 000 habitants à 20 km de Rouen, la maison de retraite est le premier employeur de la région. Un Ehpad rural, comme il en existe tant en France, où le directeur se démène pour assurer un minimum de qualité, pendant que les soignants courent et que les résidents passent leurs journées à attendre.

Ephad de Buchy, Seine-Maritime.
Ephad de Buchy, Seine-Maritime. © Radio France / Charlotte Perry

Depuis de nombreuses années déjà, la tension monte dans les Ehpad. Mais avec la réforme de la tarification, qui instaure une convergence tarifaire entre le public et le privé et donc une baisse des dotations pour les Ehpad publics, et la suppression des contrats aidés, aujourd’hui la coupe est pleine.

Et les propos de la ministre de la santé, Agnès Buzyn, à l’encontre des directeurs des publics qui seraient de mauvais gestionnaires, n’ont rien fait pour arranger les choses.

L'heure du déjeuner à l'Ehpad de Buchy.
L'heure du déjeuner à l'Ehpad de Buchy. © Radio France / Charlotte Perry

Alors, partout en France, les grèves se multiplient avec le soutien des familles et des résidents.

Parce qu’il faudra bien un jour qu’on se pose la question : Que veut-on pour nos vieux ? 

Salariés en grève à l'Ehpad de Buchy, Seine Maritime.
Salariés en grève à l'Ehpad de Buchy, Seine Maritime. © Radio France / Charlotte Perry

Un reportage de Charlotte Perry. 

Les Liens : 

AD-PA : Association des Directeurs au Service des Personnes Agées  

Le Collectif Vieux, Debout ! 

Programmation Musicale

"J'aime bien c'qu'est vieux" BABEL

Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.