Focus sur Thomas Porcher, économiste atterré et dissident qui dissèque pour Comme un bruit ce qu'il nomme le "prêt-à-penser" du discours néolibéral mais aussi la grève du 22 mars dernier qui rassemblait cheminots et membres de la fonction publique.

Cortège de tête, manifestation des cheminots. Paris, 22 mars 2018
Cortège de tête, manifestation des cheminots. Paris, 22 mars 2018 © Radio France / June Loper

France Inter à commémoré -avec un peu d’avance- mai 68 en évoquant toute la semaine le mouvement du 22 mars 1968 qui avait lancé la mobilisation, mais Comme un bruit qui court a suivi un autre 22 mars, ce jeudi de 2018, en suivant  les deux cortèges qui ont convergé place de la Bastille, où se sont retrouvés cheminots et  défenseurs des services publics. Pendant que les manifestants dénoncent la casse sociale et que le gouvernement applique sa politique d’austérité, nous en avons profité pour rencontrer l’économiste atterré Thomas Porcher, qui vient de sortir un Traité d’économie hérétique aux éditions Fayard , avec ce sous-titre  contre l’air du temps : «  pour en finir avec le discours dominant ».

Manifestation des cheminots, gare de l'Est, Paris. 22 mars 2018.
Manifestation des cheminots, gare de l'Est, Paris. 22 mars 2018. © Radio France / June Loper

Un reportage de Giv Anquetil et Antoine Chao

Les liens :

Le livre "Traité de l'économie hérétique" de Thomas Porcher. 

Les Économistes Atterrés 

Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.