Cette fois les images insoutenables, c’est donc en Syrie. Insoutenables images du massacre des innocents… Des hommes couchés sur le sol, n’arrivant plus à respirer... Des femmes et des petits se tordant de douleur… Images de bave aux commissures... Images de regards révulsés… Images de cris, de pleurs, de larmes… Images de corps qui convulsent. Images de cadavres gisants. Asphyxiés. Images d’une attaque au gaz sarin... Vraisemblablement. Bashar al-Assad assassine son peuple. Et sa femme Asma ne dit rien. Elle laisse faire. Elle sourit. Et les télévisions nous montrent. Ou pas. Ça dépend. Ça dépend des images. On ne nous les montre pas toutes… Et ça dépend des chaînes…

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.