Chaque semaine, Frédéric Pommier pointe du doigt les tics de la vie politique et journalistique.

Ce lundi 10 décembre, il revient sur le mot "feuilleton".

"Ça y est, je suis en manque. Et je suis pas le seul. J’étais devenu accro au feuilleton de l’UMP. Totalement drogué. Scotché tous les soirs à 20H sur France 2 ou sur TF1. Scotché l’après-midi sur les chaînes tout-info et parfois même la nuit pour les rediffusions. J’ai suivi toute l’histoire, mais depuis 8 jours, il se passe plus rien. Horrible... J’arrête pas d’y penser et de me faire des nœuds dans la tête pour essayer de deviner ce que vont devenir les personnages !..."

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.