Et tout d’abord, permettez-moi de lire ici quelques lignes d’un mail reçu d’un auditeur… Car oui, les auditeurs m’écrivent de temps en temps. L’autre jour, par exemple, j’ai dit que Dick Rivers était le chanteur des ‘Chaussettes Noires . Alors qu’il s’agissait évidemment d’Eddy Mitchell. J’ai confondu les deux chanteurs. Eh bien vous n’imaginez pas le nombre de mails que j’ai reçus... Des dizaines. Et certains sacrément salés. « Monsieur, c’est une honte de faire une erreur pareille ! Et Pascale Clark n’a même pas relevé ! Vous écoute-t-elle quand vous parlez ? » « Inculte, ignare, pauvre type ! Vérifiez vos infos ! » Ah ben oui, c’est parfois violent…

Heureusement, il m’arrive aussi de recevoir des messages amicaux. Ainsi, la semaine dernière, une dénommée Corinne m’a gentiment écrit pour avoir des nouvelles de ma grand-mère. Elle va bien, je vous remercie. Edouard, lui, m’a demandé des nouvelles de Diane Kruger. Elle va bien, je vous remercie... J’ai reçu également un message de Brigitte, qui me demande si, à tout hasard, je ne pourrais pas écrire un texte pour le mariage de sa fille Katel, qui aura lieu samedi prochain. Alors là, désolé Brigitte, mais vraiment, je n’ai pas le temps... Et puis il y a donc le mail de cet auditeur, que nous appellerons Yves, parce que c’est son prénom. Voilà ce qu’il écrit.

« Ce matin, j’ai écouté avec intérêt votre gimmick sur les tendances ‘panurgiques’ de la presse, souvent encline à évoquer les mêmes thèmes en utilisant les mêmes expressions. Ces derniers temps , poursuit-il, c’est la phrase ‘La parole raciste se libère’ qui m’a irrité l’oreille. Qui a eu l’idée d’associer ‘racisme’ et ‘libération’ ? Ainsi, la parole raciste se libèrerait, après avoir été précédemment brisée ? Outragée ? Martyrisée ? Voudrait-on suggérer que puisqu’elle se libère, elle se légitimerait ? A qui viendrait l’idée de dire : ‘A force d’avoir été remplie, la fosse septique s’est libérée’ » ? Et là, je dis : merci monsieur. Merci tout à la fois pour l’idée et pour l’analyse, car, en effet, cette tournure est assez sidérante !

L'équipe
Mots-clés :
(ré)écouter Le gimmick de Frédéric Pommier Voir plus
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.