Voilà le genre de chose qu’on peut entendre dans les émissions de télé-crochet culinaires, lesquelles nous offrent donc un nouveau vocabulaire. Aujourd’hui, on ne cuisine plus les aliments, c’est ringard : on « sublime les produits » . Quand le plat est bien présenté, désormais, on dit que « c’est graphique » . Lorsque l’assiette est bien remplie, on dit que c’est « gourmand » . Et quand on trouve ça réussi, on dit que c’est « malin » . Même si c’est pas bon, c’est pas grave. Ce qui compte, c’est que ce soit bien pensé, que ça sorte de l’ordinaire. On pourrait dire « futé » , « rusé » , « adroit » , « ingénieux » , « finaud » , « astucieux » . Mais non, on dit « malin » !

L'équipe
Mots-clés :
(ré)écouter Le gimmick de Frédéric Pommier Voir plus
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.